Il faut donc du temps pour modifier la production et augmenter les quantités. Une fois la reprise du travail effectuée, les quantités de lait seront plus importantes vu que bébé ne sera pas mis au sein régulièrement.

Toutefois, il ne faut pas oublier que même en ayant en tête ces notions, la capacité de stockage de lait est variable d’une femme à l’autre et qu’elle définit la quantité de lait tirée. Plus votre capacité de stockage est grande, moins souvent vous aurez besoin de tirer votre lait pour faire vos stocks. A l’inverse, si votre capacité de stockage est plus petite, plus souvent vous devrez tirer votre lait en petite quantité. Mais surtout ne culpabilisez pas et ne stressez pas, votre capacité de stockage ne dépend pas de vous et vous n’y pouvez rien.

Et votre quantité de lait tirée n’est pas le reflet de votre lactation car votre réflexe d’éjection peut s’avérer inhibé. Gardez en tête le tirage manuel qui pour certaines femmes fonctionne mieux que le tirage avec machine.

En faisant le choix de l’allaitement, vous acceptez l’idée qu’il est impossible de connaître la quantité de lait bue par son bébé. Si vous avez besoin de référence pour vous rassurer, les études ont montré qu’en moyenne, entre une semaine et un mois, bébé prend 150 ml par kilo et par 24h. La quantité va augmenter durant le premier mois pour passer de 1 à 6 mois à 800 ml/24h. Cette quantité journalière qui n’est qu’une moyenne et peut varier d’un bébé à l’autre, doit être divisée par le nombre de tétées mais ne sera toujours qu’approximative vu que bébé ne va pas boire la même quantité à chaque tétée.

Il est préférable si vous devez laisser du lait maternel pour qu’il soit donné à votre bébé dans un contenant compatible avec l’allaitement, de prévoir des petites quantités (30 ou 60 ml) afin de pouvoir compléter si nécessaire sans gaspiller votre précieux lait. Tous les modes de garde n’entendront pas quand vous expliquerez qu’un lait maternel frais et non décongelé peut servir au prochain repas juste en le conservant au réfrigérateur donc autant adapter vous-même les quantités à laisser. N’hésitez pas à rappeler aussi qu’un bébé nourri au biberon et un bébé allaité n’avalent pas de la même manière. Il est donc important de faire beaucoup de pauses afin qu’il ressente sa sensation de satiété et ne mange pas plus qu’il n’en a besoin.

Pour ce qui est du matériel (manuel ou électrique, location ou achat, simple ou double pompage) tout dépend de vos préférences, de vos moyens et de votre utilisation. Il en existe beaucoup et de toutes sortes.

Tirer son lait manuellement ne coûte rien et vous avez toujours tout à disposition !

Vous avez le tire-lait manuel qui peut être le compromis entre le manuel et l’électrique. Le modèle qui ressort le plus dans ce cas est le tire-lait Medela Harmony.

Pour tirer son lait au travail ou à l’extérieur, un tire-lait électrique, discret et efficace sera à privilégier ; voire même en double pompage pour gagner du temps.

Vous trouverez en location l’Ameda Lactaline, le Medela Lactina ou alors vous avez le top du top des tire-lait mais qui est plus volumineux et plus cher à la location ; c’est le Medela Symphony.

Vous avez aussi la possibilité d’acheter votre tire-lait et encore une fois il existe plusieurs marques et modèles comme l’Ameda Lactaline ou le Medela Swing. Mais il en ressort que ces tire-lait ont une durée de vie plus limitée.

N’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre mutuelle car certains tire-lait sont pris en charge partiellement ou totalement par la sécurité sociale et la mutuelle en fonction de votre contrat (attention de bien se renseigner avec les nouvelles réglementations à ce sujet).

Et surtout, bien adapter votre téterelle à votre mamelonQuelques marques proposent différentes tailles de téterelles mais attention, en fonction des marques, les tailles ne sont pas les mêmes. Vous devez mesurer le diamètre du mamelon afin que celui-ci puisse bouger dans la téterelle et que l’aréole, elle, ne bouge presque pas. Medela par exemple vous montre comment choisir sa taille de téterelle (https://www.medela.fr/allaitement/experience-de-maman/tailles-teterelle).