Une des premières choses à avoir en tête lorsque l’on décide de tirer son lait c’est que le lait maternel est très stable et permet une bonne conservation. Vous allez pouvoir le conserver mais aussi le transporter.

Selon les preuves scientifiques, la conservation du lait frais est la suivante :

Conservation du lait
    • A température ambiante (25°), c’est 4 à 6h. Le temps s’allonge si la température ambiante baisse.
    • Dans une glacière isotherme avec des blocs de congélation à 15°, c’est 24h.
    • Dans le réfrigérateur à 4° et nettoyé régulièrement, la conservation peut aller jusque 8j.
    • Dans le freezer, c’est 2 semaines.
    • Et dans le congélateur, c’est 6 mois pour une conservation optimale mais jusque 12 mois.

Le lait maternel reste meilleur que le lait artificiel.

Pour ce qui est du lait décongelé au réfrigérateur et non réchauffé, il peut être conservé 4h à température ambiante et 24h au réfrigérateur.

Le lait décongelé à température ambiante ou à l’eau chaude peut être conservé 4h au réfrigérateur et à température ambiante jusque la fin du repas en cours.

Recommandation sur la conservation du lait

Les recommandations de conservation peuvent s’additionner. En effet, vous pouvez garder votre lait à température ambiante pendant 1h puis le mettre dans une glacière pendant 2h avant de le mettre au frigo pendant 3j. Ça vous permet une liberté non négligeable dans le transport de votre lait.

Cependant, il ne faut jamais cumuler les conservations maximums c’est-à-dire que si vous avez laissé votre lait à température ambiante pendant 4 à 6h, vous ne pourrez plus le donner à bébé ni le mettre au réfrigérateur.

Notion à connaître également lorsque l’on tire son lait et qu’on le conserve : le lait se sépare. Vous verrez le gras de votre lait remonter à la surface et il suffit de le mélanger avant de le donner à votre bébé pour qu’il redevienne complètement homogène.

Le lait maternel:

Un bon lait maternel peut avoir une mauvaise odeur, un goût de rance, de lait caillé, de savon. Il peut avoir un aspect mousseux et une couleur. Il sent aussi très fort. On l’explique souvent par 3 raisons :

  • modifications des matières grasses lors de l’entreposage dans le congélateur à dégivrage automatique
  • action des lipases (digérer les graisses du lait) qui aide le système digestif de bébé encore immature (lait prédigéré). Pour éviter l’action des lipases, il faut chauffer le lait à 60° (bulles au bord de la casserole) puis le refroidir avant de mettre au frigo ou au congélateur.
  • oxydation des acides gras polyinsaturés du lait maternel en liaison avec l’alimentation de la mère (beaucoup d’acides gras polyinsaturés = oxydation plus importante, alimentation riche en fer libre ou ion cuivre = oxydation accélérée, graisses rances comme les anchois par exemple idem).

Vous trouverez toutefois des données divergentes sur la conservation du lait car il y a :

-les recommandations basées sur les études scientifiques

-mais aussi celles basées sur la peur qui appliquent le principe de précaution et qui peuvent réduire ces temps de conservation.

Vous pouvez alors si vous le souhaitez faire un mélange des différentes données et trouver un temps intermédiaire qui vous convient et vous rassure.

N’oubliez pas que votre lait maternel est une source nutritionnelle en or alors la conservation est très importante.

Aurélie Lactation FLèche de retour